Sortie des Amis de l’orgue au pays de la F1 !

Samedi 15 février, la paroisse St Jean l’association des Amis de l’orgue St Jean ont organisé un voyage à Francorchamps, en Belgique, pour découvrir le futur orgue de l’église St Jean, en construction chez le facteur d’orgue Thomas. Ce voyage a connu un vif succès puisque l’autocar était rempli, composé de membres de la paroisse et de passionnés de cet instrument,.dont bon nombre d’organistes. 

Concert de Guillaume Nussbaum sur l'orgue de l'église de Spa

Concert de Guillaume Nussbaum sur l’orgue de l’église de Spa

Après un départ à l’aube, l’autocar nous a emmené à Spa, bourgade proche de Francorchamps, connue par les amateurs de sport automobile pour son circuit de Formule 1. Nous y avons été accueillis par André Thomas (fondateur de la manufacture) et son fils Samuel. Dans cette église, M. Thomas nous a fait découvrir l’orgue construit dans leur manufacture au début des années 1990. Il s’agit d’un instrument magnifique dont le buffet est en harmonie avec l’architecture du XIXe siècle du bâtiment. Le style musical est  inspiré des orgues de Saxe du XVIIIe siècle. Guillaume Nussbaum, jeune organiste particulièrement talentueux qui commence à être connu dans la région (il est professeur à l’AFORGEP et depuis peu à l’école de musique de la Ville de Wissembourg) qui nous a fait découvrir ce bel instrument grâce à un petit concert composé principalement d’œuvres de J.S. Bach.

Le groupe s’est ensuite rendu au restaurant pour un moment convivial conforme à la tradition belge où il a été possible de faire plus ample connaissance.

La visite s’est poursuivi par la visite de la manufacture d’orgue Thomas. Elle a commencé par une explication simple et claire du fonctionnement d’un orgue par André Thomas grâce à un petit orgue de démonstration avant de se poursuivre par la visite de la salle des tuyaux. Le point culminant de la visite a été la découverte du futur orgue de l’église St Jean dont le montage, encore partiel, a néanmoins pu donner une idée de ce que sera cet instrument une fois achevé et mis en place dans son écrin wissembourgeois. L’émotion était palpable à la vue de cet instrument. Les explications très détaillées par Samuel Thomas ont permis de prendre conscience de la minutie de ce travail artisanal de haut niveau. La préservation des traditions des facteurs d’orgue passe d’ailleurs surtout par des commandes publiques telle que celle de Wissembourg.

A ce stade des travaux, il n’a pas encore été possible d’entendre chanter l’orgue, mais nul doute, après la visite de l’atelier de Francorchamps et de la passion des artisans

Le futur orgue Thomas de Wissembourg

Le futur orgue Thomas de Wissembourg

pour leur fabuleux métier, que l’orgue Thomas de l’église St Jean de Wissembourg sera un instrument d’exception. Le montage et l’harmonisation (assuré directement par Dominique Thomas), élément essentiel, se dérouleront cet été et l’inauguration est prévue en novembre 2014.

Sur le chemin du retour, les participants au voyage auront eu le temps de faire raisonner dans leurs têtes la musique que produira l’instrument une fois installé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s