Avec Bach, de l’ombre à la lumière

Gilles Oltz 1 (N-B)La saison 2017 des concerts d’orgue à l’église Saint-Jean de Wissembourg débute ce vendredi par un récital de Gilles Oltz.

Le week-end de Pâques a été choisi pour débuter cette nouvelle saison de concerts d’orgue. En ce vendredi Saint le programme sera entièrement consacré à Johann Sebastian Bach. La musique de Bach ? Sans doute le plus beau moyen de peindre les portraits de la Passion ; une musique touchante, d’une perfection rare. ‬‬D’autant que l’instrument s’y prête particulièrement : inauguré en juin 2015, l’orgue Thomas est en effet inspiré des orgues baroques nord-allemandes. Un type d’instrument qui a influencé le jeune Bach, notamment lorsqu’il a parcouru 400 kilomètres à pied pour assister aux Abendmusiken donnés par Buxtehude à Lübeck, en Allemagne du nord. Un véritable périple au début du XVIIIe siècle.

Gilles Oltz fera découvrir les plus belles pièces du « cantor de Leipzig » pour la Passion et Pâques. Après des études d’orgue aux Conservatoires de Lyon et Paris, où il a pu bénéficier de l’enseignement de Christophe Mantoux ou Louis Robilliard, Gilles Oltz est devenu organiste co-titulaire de l’orgue Silbermann de l’église Sainte-Aurélie et de l’orgue Merklin du Temple Neuf de Strasbourg. Parallèlement à ces activités de concertiste auxquelles il attache beaucoup d’importance, Gilles Oltz se passionne aussi pour l’administration des établissements culturels. Il a obtenu un Master à l’Institut d’Études Politiques de Strasbourg et a travaillé notamment pour l’Opéra Comique de Paris et le Festival de musique de la Chaise-Dieu. Il est actuellement conseiller aux études supérieures à la Haute Ecole des Arts du Rhin à Strasbourg et président de l’ensemble vocal Exosphère dirigé par Jean-Philippe Billmann.

Plusieurs autres concerts d’orgue sont programmés tout au long de l’année à l’église Saint-Jean. Le jeudi de l’Ascension, la place sera laissée à la jeune génération avec Thomas Kientz. Deux personnalités reconnues de l’orgue, Christophe Mantoux et Francis Jacob, seront aux claviers respectivement les dimanches 25 juin et 1er octobre. Enfin, Guillaume Nussbaum et Guy Ferber marieront l’orgue Thomas à la trompette baroque le 15 août.

« De l’ombre à la lumière » – Vendredi 14 avril à 17h à l’église Saint-Jean de Wissembourg – Entrée libre, plateau

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s