Promenade musicale sur deux orgues

La paroisse Saint-Jean et l’association des Amis de l’orgue Dubois organisent ce dimanche un concert itinérant à la découverte des deux orgues wissembourgeois.

Inauguration_1

L’orgue Dubois de l’Abbatiale Sts-Pierre-et-Paul fût achevé en 1766 et entièrement restauré en 2012

L’un est français ; l’autre est d’inspiration nord-allemande. L’un a été restauré en 2012 ; l’autre construit en 2015. L’un possède un buffet historique ; l’autre est contemporain. Les orgues Dubois de l’Abbatiale Saints-Pierre-et-Paul et Thomas de l’église Saint-Jean sont deux instruments d’exception qui se sont imposés dans le paysage musical. « La diversité et la complémentarité des instruments est à l’image de la ville elle-même, et de la région toute entière : française, mais résolument ouverte sur l’Allemagne. Je souhaite interroger et mettre en valeur cette dualité dans le programme musical du concert, qui pourra ainsi s’apparenter à des portraits croisés », précise Guillaume Nussbaum, qui sera aux claviers ce dimanche.

Un programme accessible à tous

15874668_389846968031312_471006081339510107_o

Guillaume Nussbaum est Maitre de Chapelle de la cathédrale de Strasbourg, organiste titulaire au Temple Neuf et professeur à l’Ecole des Arts et à l’Université de Strasbourg

Chaque partie du programme sera l’occasion de découvrir (et d’approfondir) ce qui fait la spécificité de chaque instrument en faisant entendre un maximum de couleurs sonores, et ce dans un laps de temps assez court (environ trente minutes pour chaque partie). En effet, la première partie, qui aura lieu à l’Abbatiale Saints-Pierre-et-Paul, donnera à entendre quelques compositeurs emblématiques du 18ème siècle comme Louis Marchand, Jean-Philippe Rameau ou Nicolas de Grigny… sans oublier le père de la musique : Johann-Sebastian Bach, que l’on pourra redécouvrir grâce à l’une de ses œuvres les plus originales. Pendant la pause, le public se dirigera vers l’église Saint-Jean pour la seconde partie qui mettra à l’honneur Jacob Praetorius dans des pages d’une intensité rare et Georg Böhm avec des variations faisant appel aux couleurs sonores les plus inattendues. Un programme accessible à tous, permettant, au sein d’un même concert, de se plonger dans deux mondes et deux ambiances sonores et visuelles, comprenant un moment d’échange et de rencontre conviviaux entre le public, la musique et l’artiste.

Et Guillaume Nussbaum de conclure en espérant que cette coopération musicale se poursuive : « Et si cette complémentarité trouvait une force dans la diversité, tant pour le rayonnement de la ville et de ses instruments que pour le public ? Cela me semble évident et incontournable pour une ville comme Wissembourg, où j’ai la chance d’expérimenter cela depuis plusieurs années par la pédagogie en tant que professeur d’orgue à l’Ecole des Arts. »

 

Concert itinérant

Dimanche 30 septembre, 17h

Début du concert à l’Abbatiale Saints-Pierre-et-Paul

Entrée libre, plateau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s