Carte blanche à Francis JACOB

Nous avions donné carte blanche à Francis Jacob pour le concert d’orgue du dimanche 1er octobre. Le musicien a choisi un « Wunschkonzert » autour des 20 plus belles pièces d’orgue de J.S. Bach.

francis-jacob-acc80-lorgue-de-saessolsheim-photo-redressecc81e-taille-normaleFrancis Jacob est professeur au Conservatoire de Strasbourg, fondateur et moteur de l’Association des Amis de l’Orgue de Saessolsheim, où il habite. En 1995, cette association a permis la construction d’un orgue de 30 jeux par Bernard Aubertin. Depuis, concerts, stages d’orgue s’y succèdent, une programmation riche, originale. 

Pour les 20 ans de l’orgue de Saessolsheim, il a organisé un concert autour des 20 plus belles pièces d’orgue de J.S. Bach. Cette idée est reprise ce dimanche à l’église Saint-Jean. En effet, l’orgue Thomas est d’inspiration baroque nord-allemande. Son équilibre sonore et ses couleurs poétiques chatoyantes mettent particulièrement en valeur la musique de Bach, l’un des plus grands compositeurs de musique d’orgue.

Un concert original

20 pièces de Bach dans un concert ? C’est trop long ! Oui, il s’agira d’un «Wunschkonzert» : 5 pièces seront proposées dans 4 catégories : pièces dramatiques, émouvantes, joyeuses, inventives. Après avoir entendu un court extrait de chaque pièce, le public votera à main levée, et la pièce plébiscitée sera jouée en entier. Une formule originale, une vue d’ensemble impressionnante sur un répertoire merveilleux, une part active laissée au public. 

Il va de soi que ce choix de 20 pièces est un choix parmi d’autres, de même que pour la classification proposée. Le répertoire de Bach pour orgue, au grand bonheur des organistes et du public est tellement riche et étendu, qu’on y revient toujours avec grand plaisir.

« Carte blanche à Francis Jacob » – Dimanche 1er octobre à 17h – Eglise Saint-Jean, Wissembourg

Publicités

L’orgue du marché avec Marc Baumann

Dernier épisode de « L’orgue du marché » demain matin. Marc Baumann, organiste à la cathédrale de Strasbourg et à l’abbatiale d’Ebersmunster, fera découvrir l’orgue Thomas. Un moment musical estival alors que la rentrée pointe le bout de son nez. 

2016-04-09 17.34.03Né à Strasbourg, Marc Baumann intègre à 8 ans le chœur d’enfants de la ville et débute l’étude du piano à l’âge de 11 ans. Il entre au Conservatoire National de Région de Strasbourg dans la classe d’orgue d’André Stricker où il obtient le diplôme de fin d’étude. Il complète sa formation en piano, clavecin, harmonie et histoire de la musique.

Marc Baumann se spécialise au Conservatoire National de Région de Besançon. En 1986, il obtient le 1er Prix d’orgue dans la classe de Michel Chapuis.

Diplômé à Paris en 1986 du certificat d’aptitude à l’enseignement de la musique aux aveugles, il est professeur d’éducation musicale à l’institut des aveugles de Strasbourg. De 2001 à 2009, il a été est le Directeur de l’école d’orgue diocésaine d’Alsace.  

Marc Baumann complète sa culture musicale par l’approfondissement de la facture d’orgue et assiste communes et paroisse en qualité de conseiller technique et d’expert pour des travaux de restauration d’orgues. Organiste titulaire du Grand Orgue de la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg depuis 1995, il se produit régulièrement en soliste ou en formation de musique de chambre en France, Allemagne, au Royaume-Uni, en Italie, Espagne, Pologne, Pays-Bas, Suisse, Canada, Etats-Unis, Australie, Japon et donne aussi de nombreux concerts comme accompagnateur. Il a participé à des concerts symphoniques et festivals avec l’Orchestre National Philharmonique de Strasbourg. C’est sous le Label IFO que l’on retrouve ses enregistrements discographiques les plus significatifs.

En 2014, Marc Baumann a été nommé organiste titulaire de l’orgue Silbermann de l’abbatiale d’Ebersmunster.

L’Orgue du marché avec Daniel Kugler

Pour le dernier concert du marché du mois d’août, nous accueillons Daniel Kugler. 

DSC05373Er bekam seine erste musikalische Ausbildung am Akkordeon in der Musikschule von Charles Sonntag in Wissembourg, danach im Alter von 15 Jahren, den ersten Unterricht an der Orgel mit Herrn Schnepp (Goersdorf), danach wechselte er zu Herrn Bender (Mariental) und schliesslich zu Herrn Ablitzer (Belfort). Er mach gelegentliche Organistenvertretungen in Kreiss Wissembourg und lebt und arbeitet in München.

Il reçoit sa première formation musicale avec l’accordéon à l’école de musique de Charles Sonntag  à Wissembourg, puis à l’âge de 15 ans les premiers cours d’orgue avec M. Schnepp (Goersdorf), par après il eut des cours avec M. Bender (Mariental) et avec M. Ablitzer (Belfort). Il fait des remplacements occasionnels d’organistes dans la région de Wissembourg et habite et travaille à Munich.

 

Le programme :

J.S. Bach :  Prelude et fugue ré mineur, BWV 539

J.S. Bach :  Choral « Nun kommt der Heiden Heiland », BWV 659

François Couperin: Le Tic-toc-choc ou Les Maillotins

André Knevel : Rondo en Sol Majeur

Hans-André Stamm : Toccata alla celtica

L’Orgue du marché avec Jean-Luc Iffrig

Böhm, Walther, Pachelbel et Buxtehude sont au programme du prochain concert du marché, donné ce samedi par Jean-Luc Iffrig. 

JLIffrigJean-Luc Iffrig a pour formation de base celle d’un clavieriste dans le sens du XVIIe siècle. Il a fait ses études d’orgue, de clavecin et de clavicorde auprès de personnalités représentant la musique baroque : Bemard Lagacé (Montréal), Aline Zylberajch, Marc Schaeffer, André Stricker (Strasbourg) et Harald Vogel (Bremen). Concertiste et continuiste, il a été amené à se produire dans différents pays d’Europe avec beaucoup de succès. Parallèlement, il a assuré sa formation vocale auprès du célèbre haute-contre anglais David Cordier. Il a en enregistré un CD sur l’orgue de Roeschwoog en Alsace « Noël au jardin » qui a eu une très belle réception. Parallèlement, il dirige l’Ensemble HORTUS MUSICALIS qui se produit régulièrement dans la région dans un répertoire allant du Moyen-Âge à la période contemporaine.

Un mariage musical exceptionnel

La rencontre de la trompette et de l’orgue ? Le mariage parfait ! Guillaume Nussbaum et Guy Ferber s’associent ce mardi 15 août pour une évènement musical qui s’annonce exceptionnel.

L’orgue Thomas de Wissembourg se dévoilera une nouvelle fois dans une forme 15874668_389846968031312_471006081339510107_ooriginale ce mardi 15 août. En effet, l’organiste Guillaume Nussbaum et le trompettiste Guy Ferber associeront leurs instruments pour un voyage musical aux XVIIe et XVIIIe siècles. Cette formation, toujours très attendue, se produit régulièrement en France et en Europe.

Organiste titulaire du grand orgue de l’église Saint-Séverin à Paris et à la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, Guillaume Nussbaum, né en 1986, s’est formé à Strasbourg puis à Munich. Se distinguant ces dernières années sur le plan international, il est régulièrement invité à se produire en France, en Allemagne, mais également au Luxembourg, en Pologne, en Suisse, en Europe, Russie et Amérique du Nord. Son goût pour les instruments à claviers l’amène à explorer un répertoire qu’il souhaite aussi vaste que possible. Professeur d’orgue, notamment à Wissembourg, il enseigne aussi à l’Université de Strasbourg et partage ainsi son temps entre ses activités de musicien d’église, d’enseignant et de concertiste.

IMG_0084Le trompettiste Guy Ferber est lui aussi Alsacien. Il a fait ses études de trompette classique en Alsace puis à Lyon avant de se spécialiser dans la trompette baroque. Il a obtenu le premier prix du concours international de trompette baroque de Bad-Säckingen en 2001. Il se produit depuis comme soliste dans les plus grands ensembles baroques d’aujourd’hui. Il a fondé en 1995 Le Concert Royal et s’est spécialisé dans l’interprétation de la musique de Bach et Haendel.  

De Johann-Sebastian Bach à Georg Böhm en passant par Dietrich Buxtehude ou Georg Friedrich Haendel, Guy Ferber et Guillaume Nussbaum dévoileront au public les plus grandes splendeurs baroques. Ensemble, ils ne manqueront pas de satisfaire les oreilles les plus novices, comme les plus exigeantes.

L’orgue du marché avec Torsten Neck

Nouvelle édition ce samedi avec un ami de l’orgue Thomas venu d’Allemagne. En effet, Torsten Neck, organiste originaire de Karlsruhe sera aux claviers. 

TN-AM-SPIELTISCH-2-dxoNé en 1964, Torsten Neck est organiste amateur au centre hospitalier municipal de Karlsruhe, où il est responsable musical du service protestant depuis 1984. Il est étudiant de KMD Michael Elser et du professeur d’université émérite KMD Hans Martin Corrinth à Karlsruhe-Durlach. En première profession il est mathématicien et informaticien à la « Karlsruher Institut für Technologie (KIT) » et professeur d’université aux études coopératives de Karlsruhe.

Torsten Neck ist nebenamtlicher Organist im Städtischen Klinikum Karlsruhe, wo er seit 1984 verantwortlich für die evangelische Kirchenmusik ist. Er ist Schüler von KMD Michael Elser und von KMD Prof. em. Hans Martin Corrinth in Karlsruhe-Durlach. Im Hauptberuf ist er als Informatiker Fachbereichsleiter am Karlsruher Institut für Technologie (KIT) und Professor an der Dualen Hochschule Baden-Württemberg in Karlsruhe.

L’orgue du marché avec Roselyne Koeniguer

Ce samedi Roselyne Koeniguer sera à l’orgue Thomas de Wissembourg pour le dernier concert du marché du mois de juillet. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERARoselyne Koeniguer a effectué ses études musicales au Conservatoire National de Région de Strasbourg, où elle a obtenu le Certificat de Fin d’Etudes en piano, une Médaille d’Or en orgue à l’unanimité avec les félicitations du jury et le Diplôme d’Etudes Musicales, dans les classes de Marc Schaefer et de Daniel Maurer. Elle a  aussi étudié l’harmonie, l’analyse,  l’accompagnement et l’histoire de la musique.

Parallèlement, elle a effectué des études scientifiques et obtenu le diplôme universitaire de «Directeur du son » (Tonmeister) à l’université de Strasbourg.

Elle se produit en concert avec diverses formations instrumentales et vocales. Elle joue régulièrement avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et à l’Opéra du Rhin. Depuis 2008, elle est répétitrice-accompagnatrice des Petits Chanteurs de Strasbourg – Maîtrise de l’Opéra National du Rhin. Professeur agrémentée, elle enseigne aussi le piano et l’orgue.