L’orgue

Eglise St JeanL’église Saint-Jean, haut lieu de spiritualité et de culture

L’église St Jean, haut lieu spirituel et culturel au cœur de la ville a été construite entre le 13ème et le 16ème siècle. Elle a été de tout temps église paroissiale. Le réformateur Martin Bucer y prêche la réforme de 1522 à 1523. Depuis le début du 19ème siècle elle est exclusivement affectée au culte protestant. Son acoustique exceptionnelle en fait un lieu de concert particulièrement apprécié.

Le nouvel orgue construit par la manufacture Dominique Thomas de Ster-Francorchamps en Belgique, inauguré le 28 juin 2015, d’inspiration nord-allemande, possède un équilibre sonore bien particulier et des couleurs poétiques chatoyantes.

L’orgue Thomas

Tous les jeux peuvent se jouer seuls, l’harmonisation favorisant la beauté du chant decropped-img_9853.jpg chaque jeu, la cohérence des mélanges, pour faire ressortir la polyphonie sous toutes ses formes. C’est grâce à ses possibilités très larges que cet orgue est si lumineux et si coloré. Sa première destination est d’être au cœur du chant de l’assemblée qui prie et célèbre. Cela n’est pas par hasard qu’on peut découvrir sur de nombreuses façades d’orgues l’inscription : « soli Deo Gloria ».

Cet orgue est également un instrument concertant soliste ou en dialogue avec un ensemble vocal ou instrumental. De tels instruments ont inspiré les musiciens comme Bach, Buxtehude, Böhm et beaucoup d’autres. L’orgue de Saint Jean est pourtant très polyvalent et permet ainsi de jouer des musiques qui ne lui sont pas forcément destinées à l’origine. Depuis septembre 2015 l’enseignement de l’orgue prodigué par un professeur de l’école municipale de musique de Wissembourg a lieu à Saint Jean. Des master class sont également prévues.

S’il est bien d’inspiration nord-allemande, cet orgue n’est pourtant pas une copie. Dès le premier regard, le buffet révèle une œuvre résolument contemporaine, sans parler des lames de résine, colorées par des lampes LED, ce qui rappelle une forme de polychromie souvent présente dans les orgues nord-allemands.

Liste des registres : 
Positif :
– Principal 8
– Gedackt 8
– Quintadena 8
– Octav 4
– Rohrflöte 4
– Octav 2
– Waldflöte 2
– Sesquialtera II
– Scharff IV
– Fagott 16
– Dulcian 8
Grand orgue :
– Quintadena 16
– Principal 8
– Rohrflöte 8
– Octav 4
– Spitzflöte 4
– Quint 2 2/3
– Superoctav 2
– Mixtur VI
– Trompet 16
Récit :
– Gedackt 8
– Spillpfeife 8
– Viola di Gamba 8
– Flöte 4
– Nasat 2 2/3
– Flöte 2
– Quint 1 1/3
– Trompet 8
– Vox Humana 8
– Schalmey 4
Pédale :
– Principal 16
– Subbass 16
– Octav 8
– Octav 4
– Mixtur VI
– Posaune 16
– Trompet 8