L’orgue du marché avec Maurice-Antoine CROISSANT

L’avant-dernier moment musical du samedi matin aura lieu le samedi 3 septembre avec Maurice-Antoine Croissant.

macroissantMaurice Antoine Croissant, studierte Kirchenmusik an der Hochschule für Kirchenmusik Heidelberg und beendete dieses Studium mit dem A – Examen. Seit 2001 ist er hauptamtlicher Kantor der  Johanneskirche Pirmasens, sowie Bezirkskantor des Kirchenbezirks Pirmasens und leitet in dieser Eigenschaft die Bezirkskantorei Pirmasens, den Jugendchor „Unisono“, die Kinderkantorei Pirmasens und das Musikteam (Gottesdienst-Band der Johanneskirche). Des Weiteren unterrichtet er als Leiter des Kirchenmusikalischen Seminars Pirmasens KirchenmusikeInnen im Nebenamt in Orgel, Chorleitung und Musiktheorie, welche im Rahmen dieser mehrjährigen Ausbildung die D- und die C-Prüfung erwerben können.  Sein Interesse gilt einem breiten musikalischen Spektrum. So widmet er sich mit Blockflöte vorwiegend barocker Kammermusik. Ferner ist Maurice Antoine Croissant Leiter des Pfälzischen Vokalensemble, des Schülermännerchores „Heart Chor Guys“ des Hugo Ball Gymnasiums Pirmasens und Mitglied der a – capella Männerformation „The Lords of the Chords“ , sowie als Pianist  Gründungsmitglied und Leiter des  sechsköpfigen Jazzensembles „Amuse Gueule“. 2008 konnte in seiner Eigenschaft als Popularmusikbeauftragter der Protestantischen Landeskirche der Pfalz den zweijährigen berufsbegleitenden Lehrgang „Popularmusik im Kirchlichen Bereich“ an der Bundesakademie in Trossingen erfolgreich abschließen. Mittlerweile ist er ein gefragter Referent in diesem Fachgebiet und gestaltet regelmäßig als Kursleiter ein Wochenende im Rahmen des Kirchenmusikalischen Bildungszentrums der Landeskirche  zu diesem Thema. Seit 2015 ist er auch Dozent für Gospelchorleitung im Schwäbischen Chorverand.  Desweiteren gibt er regelmäßig im Dekanate interessierten Blockflötenensembles Weiterbildungskurse und gestaltet landeskirchenweit „Offene Singen“ mit unterschiedlichsten Gruppen.

In seinem Marktkonzert in der Eglise St. Jean im elsässischen Wissembourg am Samstag, dem 3. September 2016 um 11.00 Uhr wird er Werke aus dem 18. und 20./21. Jahrhundert spielen. Auf dem Programm steht Ciacona in f- Moll von Johann Pachelbel (1653 – 1706), die Partite diverse sopra O Gott, du frommer Gott (in 9 Sätzen, BWV 543) von Johann Sebastian Bach (1685 – 1750), sowie das Triptyque Saint Servais von Andreas Willscher (*1955) mit den Sätzen Entrée – Quasi marcia, Communion – Lento misterioso und Grand chœr dialogué (Sortie), welches er für Léon Kerremans, Organiste titulaire de l‘ église Saint Servais à Bruxelles komponierte.

L’orgue du marché avec Lysiane COLLON-BENDER

La série « Orgue du marché » continue ce samedi matin (11h) avec Lysiane Collon-Bender. Toutes les semaines, des organistes régionaux vous proposent de découvrir l’orgue Dominique Thomas grâce à des moments musicaux d’une demi-heure. 

9249H

Lysiane Collon Bender a été appelée par l’orgue à l’âge de 12 ans. C’est à l’école d’orgue organisée par la paroisse de Hatten, qu’elle s’est initiée à l’instrument pour rapidement accompagner les cultes et messes à Soultz sous Forêts et dans tout le nord du département. Elle a continué avec l’enseignement d’Anne-Marie Lienhard.

Après des années d’interruption, elle s’est rappelée combien l’orgue fait vibrer et permet la méditation et le ressourcement. C’est avec Thomas Kientz, jeune talent strasbourgeois qu’elle a repris contact avec la musique.

 

Programme :

Girolamo Frescobaldi (1583-1643) – Bergamasca (dai « Fiori Musicali »)

Johann Sebastian Bach (1685-1750) – Das OrgelbüchleinChrist ist erstanden BWV 627

Johann Nicolaus Hanff (1665-1711?) – Ach Gott, vom Himmel sieh darein

Felix Mendelssohn (1809-1847) –  Sonate op. 65 n. 4

L’orgue du marché avec Daniel LEININGER

La série « L’orgue du marché » propose de faire découvrir tous les samedis le magnifique orgue Dominique Thomas. Chaque semaine, des organistes régionaux se succèdent aux claviers de cet instrument inauguré l’an dernier pour un moment musical d’une demi-heure (11h-11h30). Ce samedi, ce sera au tour de Daniel Leininger, organiste strasbourgeois et directeur de l’école d’orgue protestante.

DLeininger orgue Copyright BJ.Naegelen BR

Daniel Leininger étudie l’orgue avec André Stricker puis avec Daniel Roth. Il obtient en 1987 une Médaille d’or du Conservatoire de Strasbourg et en 1988, le DiplômeSupérieur Instrumental à l’unanimité. Il se perfectionne par la suite avec Michel Chapuis et Harald Vogel en particulier. En avril 1989, il est nommé organiste titulaire en l’église St Thomas à Strasbourg (orgue historique J.A. Silbermann). Il donne de nombreux concerts en France et à l’étranger.

Il est invité à enseigner dans différentes Académies d’orgue et institutions : Académie Internationale d’Orgue de Thionville, Centre d’Etudes Musicales Supérieures de Toulouse, Conservatoire Royal de Bruxelles, Conservatoire National de Région de Marseille…

Parallèlement aux études musicales, il poursuit des études de théologie protestante et de musique d’église à Erlangen (RFA) et à Strasbourg. En 1992, il fonde l’Ecole d’Orgue Protestante (AFORGEP) et en assure depuis la direction pédagogique. Depuis 2005 il est responsable du Service Musique de l’Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Moselle.

Il est également chef de chœur, il a dirigé l’Ensemble Vocal Universitaire de Strasbourg de 1988 à 2000 et a fondé l’ensemble vocal Ripieno en 1999. Avec cet ensemble qui rassemble des chanteurs de talent, il explore différents répertoires : Schütz, oratorios, cantates et motets de Bach, Mendelssohn, Poulenc, Britten. L’ensemble vocal Ripieno est régulièrement invité à des festivals et des saisons en Alsace et en Allemagne.

L’orgue du marché avec Thomas KIENTZ

Demain nous recevrons Thomas Kientz pour le traditionnel moment musical du samedi matin. Rendez-vous à 11h pour écouter l’un des organistes de la cathédrale de Strasbourg au grand orgue Thomas ! 

Thomas_Kientz_2015

Né en 1991, Thomas Kientz commence ses études au Conservatoire de Strasbourg. Après avoir obtenu les diplômes d’Etudes Musicales et de Perfectionnement dans les classes de piano de Michel Benhaïem et d’orgue de Daniel Maurer, il se perfectionne à Paris auprès de Vincent Warnier pour l’orgue, et de Nicolas Mallarte au conservatoire de Boulogne Billancourt pour le piano. En parallèle, il étudie l’improvisation avec Pierre Pincemaille au Conservatoire de Saint Maur-des-Fossés où il obtient le Diplôme d’Etudes Musicales.

Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2011, il obtient le Master d’orgue dans la classe d’Olivier Latry et de Michel Bouvard, le Prix d’harmonie dans la classe d’Yves Henry et le prix de contrepoint dans la classe de Pierre Pincemaille. Il y étudie également dans la classe d’improvisation de Thierry Escaich et Laszlo Fassang.

Son désir d’approfondir les différentes époques du répertoire l’amène à compléter sa formation auprès de Louis Robilliard et d’Eric Lebrun pour la musique symphonique, de Francis Jacob pour la musique baroque allemande, de Lorenzo Ghielmi et d’Andrea Marcon pour la musique italienne du 17ème siècle, ainsi que du compositeur Belge Benoît Mernier pour la musique contemporaine.

Sur le plan international, Thomas Kientz se distingue successivement par le grand prix Florentz du concours de la ville d’Angers (2016),  par un Premier prix au 8ème concours international d’orgue de Saint Maurice (Suisse, 2015). Par le prix « Pierre de Manchicourt » pour la meilleure interprétation du répertoire polyphonique ainsi que le prix « Aristide Cavaillé-Coll » pour la meilleure interprétation du répertoire symphonique au 5ème concours international d’orgue de Béthune / Saint-Omer (2014).

Ces distinctions lui permettent d’accéder à la scène internationale pour des récitals tant comme soliste à l’orgue ou accompagnateur au piano. Il se produit en France, en Allemagne, en Suisse, en Italie, ainsi qu’aux Etats-Unis en tant que young artist in residence à la cathédrale de la Nouvelle Orléans (Louisiane) de octobre 2013 à avril 2014.

Thomas Kientz est organiste titulaire à Strasbourg des orgues de l’église Saint Pierre le Jeune protestant, Saint-Guillaume et de l’orgue de chœur de la Cathédrale Notre Dame.

Programme :

  • Anthoni VAN NOORDT (1619-1675)  –   Psaume 24
  • Johann Sébastian BACH (1562-1621) –   „Schmucke dich o liebe Seele“
  • Samuel SCHEIDT(1587-1654)  – „Toccata in te domine speravi“
  • Improvisation

 

L’orgue du marché

Tout l’été des organistes régionaux proposent de faire découvrir aux curieux, mélomanes ou autres touristes de passage l’orgue Thomas. Inauguré l’an dernier, ce magnifique instrument d’esthétique baroque nord-allemande -mais résolument moderne- n’a pas fini de vous surprendre.

Laissez-vous tenter par la fraicheur de l’église et le repos de ce lieu. Un moment musical d’une demi-heure vous attend tous les samedis matins !

 

Premier anniversaire de l’orgue THOMAS

A l’occasion du premier anniversaire de l’orgue Thomas de l’église St-Jean, qui sera fêté ce dimanche, la paroisse a souhaité faire appel à une interprète de tout premier plan : Aude Heurtematte. 

Capture d’écran 2016-06-16 à 12.07.16Formée entre autres auprès de Gaston Litaize, Jean Boyer et Michel Chapuis, pédagogue recherchée, elle enseigne l’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional et à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg. Titulaire de l’orgue historique de l’église Saint-Gervaisà Paris (instrument de la famille Couperin pendant près de deux siècles) et musicienne à la personnalité engagée, elle mène une carrière de concertiste internationale.

Le programme, parfaitement conçu pour l’esthétique et les qualités exceptionnelles de l’instrument, permettra de voyager en terre baroque dans l’Europe du Nord du 16 ème au 18eme siècles avec des œuvres de J.P. Sweelinck, H. Scheidemann, H.L. Hassler, F. Tunder, J.L. Krebs, D. Buxtehude, G. Muffat…sans oublier l’incontournable J.S. Bach. Un premier anniversaire entre passion, danse, éloquence et virtuosité qui s’annonce inoubliable !

Dimanche 26 juin à 17h00, entrée libre, plateau au profit de l’association des amis de l’orgue pour le financement de l’instrument.

La classe d’orgue de l’Ecole de Musique de Wissembourg (professeur Guillaume Nussbaum) ouvrira les festivités ce vendredi 24 juin à 18h30 avec l’audition de fin d’année.

Journée nationale de l’orgue

orguesduboisthomas-2016-04-26

Le 8 mai 2016 aura lieu la journée nationale de l’orgue.

A cette occasion l’association « Les Amis des Amis de l’orgue Dubois » proposera  en collaboration avec la paroisse protestante Saint Jean des visites guidées gratuites.

Rendez-vous au fond de l’abbatiale, derriere la baie vitrée.

14h30 visite bilingue français—allemand

16h30 visite bilingue français—allemand

Au programme,  l’orgue historique Dubois à l’abbatiale Sts Pierre et Paul et le nouvel orgue Thomas à l’église Saint Jean

voir l’affiche en français: Visites orgue (F) le 8 mai 2016

voir l’affiche en Allemand: Visites orgue (D) le 8 mai 2016