L’Orgue du marché avec Jean-Luc Iffrig

Böhm, Walther, Pachelbel et Buxtehude sont au programme du prochain concert du marché, donné ce samedi par Jean-Luc Iffrig. 

JLIffrigJean-Luc Iffrig a pour formation de base celle d’un clavieriste dans le sens du XVIIe siècle. Il a fait ses études d’orgue, de clavecin et de clavicorde auprès de personnalités représentant la musique baroque : Bemard Lagacé (Montréal), Aline Zylberajch, Marc Schaeffer, André Stricker (Strasbourg) et Harald Vogel (Bremen). Concertiste et continuiste, il a été amené à se produire dans différents pays d’Europe avec beaucoup de succès. Parallèlement, il a assuré sa formation vocale auprès du célèbre haute-contre anglais David Cordier. Il a en enregistré un CD sur l’orgue de Roeschwoog en Alsace « Noël au jardin » qui a eu une très belle réception. Parallèlement, il dirige l’Ensemble HORTUS MUSICALIS qui se produit régulièrement dans la région dans un répertoire allant du Moyen-Âge à la période contemporaine.

Un mariage musical exceptionnel

La rencontre de la trompette et de l’orgue ? Le mariage parfait ! Guillaume Nussbaum et Guy Ferber s’associent ce mardi 15 août pour une évènement musical qui s’annonce exceptionnel.

L’orgue Thomas de Wissembourg se dévoilera une nouvelle fois dans une forme 15874668_389846968031312_471006081339510107_ooriginale ce mardi 15 août. En effet, l’organiste Guillaume Nussbaum et le trompettiste Guy Ferber associeront leurs instruments pour un voyage musical aux XVIIe et XVIIIe siècles. Cette formation, toujours très attendue, se produit régulièrement en France et en Europe.

Organiste titulaire du grand orgue de l’église Saint-Séverin à Paris et à la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, Guillaume Nussbaum, né en 1986, s’est formé à Strasbourg puis à Munich. Se distinguant ces dernières années sur le plan international, il est régulièrement invité à se produire en France, en Allemagne, mais également au Luxembourg, en Pologne, en Suisse, en Europe, Russie et Amérique du Nord. Son goût pour les instruments à claviers l’amène à explorer un répertoire qu’il souhaite aussi vaste que possible. Professeur d’orgue, notamment à Wissembourg, il enseigne aussi à l’Université de Strasbourg et partage ainsi son temps entre ses activités de musicien d’église, d’enseignant et de concertiste.

IMG_0084Le trompettiste Guy Ferber est lui aussi Alsacien. Il a fait ses études de trompette classique en Alsace puis à Lyon avant de se spécialiser dans la trompette baroque. Il a obtenu le premier prix du concours international de trompette baroque de Bad-Säckingen en 2001. Il se produit depuis comme soliste dans les plus grands ensembles baroques d’aujourd’hui. Il a fondé en 1995 Le Concert Royal et s’est spécialisé dans l’interprétation de la musique de Bach et Haendel.  

De Johann-Sebastian Bach à Georg Böhm en passant par Dietrich Buxtehude ou Georg Friedrich Haendel, Guy Ferber et Guillaume Nussbaum dévoileront au public les plus grandes splendeurs baroques. Ensemble, ils ne manqueront pas de satisfaire les oreilles les plus novices, comme les plus exigeantes.

L’orgue du marché avec Torsten Neck

Nouvelle édition ce samedi avec un ami de l’orgue Thomas venu d’Allemagne. En effet, Torsten Neck, organiste originaire de Karlsruhe sera aux claviers. 

TN-AM-SPIELTISCH-2-dxoNé en 1964, Torsten Neck est organiste amateur au centre hospitalier municipal de Karlsruhe, où il est responsable musical du service protestant depuis 1984. Il est étudiant de KMD Michael Elser et du professeur d’université émérite KMD Hans Martin Corrinth à Karlsruhe-Durlach. En première profession il est mathématicien et informaticien à la « Karlsruher Institut für Technologie (KIT) » et professeur d’université aux études coopératives de Karlsruhe.

Torsten Neck ist nebenamtlicher Organist im Städtischen Klinikum Karlsruhe, wo er seit 1984 verantwortlich für die evangelische Kirchenmusik ist. Er ist Schüler von KMD Michael Elser und von KMD Prof. em. Hans Martin Corrinth in Karlsruhe-Durlach. Im Hauptberuf ist er als Informatiker Fachbereichsleiter am Karlsruher Institut für Technologie (KIT) und Professor an der Dualen Hochschule Baden-Württemberg in Karlsruhe.

L’orgue du marché avec Roselyne Koeniguer

Ce samedi Roselyne Koeniguer sera à l’orgue Thomas de Wissembourg pour le dernier concert du marché du mois de juillet. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERARoselyne Koeniguer a effectué ses études musicales au Conservatoire National de Région de Strasbourg, où elle a obtenu le Certificat de Fin d’Etudes en piano, une Médaille d’Or en orgue à l’unanimité avec les félicitations du jury et le Diplôme d’Etudes Musicales, dans les classes de Marc Schaefer et de Daniel Maurer. Elle a  aussi étudié l’harmonie, l’analyse,  l’accompagnement et l’histoire de la musique.

Parallèlement, elle a effectué des études scientifiques et obtenu le diplôme universitaire de «Directeur du son » (Tonmeister) à l’université de Strasbourg.

Elle se produit en concert avec diverses formations instrumentales et vocales. Elle joue régulièrement avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et à l’Opéra du Rhin. Depuis 2008, elle est répétitrice-accompagnatrice des Petits Chanteurs de Strasbourg – Maîtrise de l’Opéra National du Rhin. Professeur agrémentée, elle enseigne aussi le piano et l’orgue.

L’orgue du marché avec Heinrich Grimm

Ce samedi, Heinrich Grimm sera à l’orgue Thomas pour faire découvrir ce très bel instrument dans la fraicheur de l’église Saint-Jean. Une demi-heure de repos, une demi-heure de bonheur… 

IMG_0215Heinrich Grimm wurde 1951 in  Weinheim/Bergstraße geboren. Nach dem Abitur studierte er in Heidelberg und Karlsruhe die Fächer Musik (Hauptfach Orgel) und Deutsch für das Lehramt. Daran schloss sich ein Kirchenmusikstudium an. Nach dem aktiven Schuldienst war er von 1994 bis Ende 2011 als Dekanatskantor des Dekanates Landau und Germersheim  mit Dienstsitz an der Kirche St. Martin (Taufkirche der Heiligen Edith Stein) in Bad Bergzabern tätig. In dieser Zeit entfaltete sich eine umfangreiche Tätigkeit im Chorbereich und im liturgischen und konzertanten Orgelspiel.  Kompositionen für Orgel-Solo, Orgel mit Instrumenten und Bearbeitungen für Orgel wie z. B. Prokofieff (Peter und der Wolf), Dukas (Der Zauberlehrling), Vivaldi (Die vier Jahreszeiten), Mozart (Eine kleine Nachtmusik) u. a. wurden in den letzten Jahren veröffentlicht.

Außerdem war Heinrich Grimm als Orgelsachverständiger des Bistums Speyer tätig. Vielfältige Konzerttätigkeit als Solist und Begleiter. Nach dem Ausscheiden aus dem aktiven Dienst im Dezember 2011 ist er weiterhin als Organist an der St. Martinskirche in Bad Bergzabern tätig.

 

 

L’orgue du marché avec Maurice-Antoine Croissant

La série estivale de « L’orgue du marché » se poursuit ce samedi avec Maurice-Antoine Croissant. Au programme : Johann Gottfried WALTER, Johann Sebastian BACH et Thomas RIEGLER. 

macroissantMaurice Antoine Croissant, studierte Kirchenmusik in Heidelberg ist seit 2001 ist er hauptamtlicher Kantor der  Johanneskirche Pirmasens, sowie Bezirkskantor des Kirchenbezirks Pirmasens und leitet in dieser Eigenschaft die Bezirkskantorei Pirmasens, den Jugendchor „Unisono“, die Kinderkantorei Pirmasens und das Musikteam (Gottesdienst-Band der Johanneskirche). Des Weiteren unterrichtet er als Leiter des Kirchenmusikalischen Seminars Pirmasens KirchenmusikerInnen im Nebenamt in Orgel, Chorleitung und Musiktheorie.  Sein Interesse gilt einem breiten musikalischen Spektrum. So widmet er sich mit Blockflöte vorwiegend barocker Kammermusik. Ferner ist Maurice Antoine Croissant Leiter des Pfälzischen Vokalensemble, des Schülermännerchores „Heart Chor Guys“ des Hugo Ball Gymnasiums Pirmasens und Mitglied der a – capella Männerformation „The Lords of the Chords“ , sowie als Pianist  Gründungsmitglied und Leiter des  sechsköpfigen Jazzensembles „Amuse Gueule“. 2008 konnte in seiner Eigenschaft als Popularmusikbeauftragter der Protestantischen Landeskirche der Pfalz den zweijährigen berufsbegleitenden Lehrgang „Popularmusik im Kirchlichen Bereich“ an der Bundesakademie in Trossingen erfolgreich abschließen. Mittlerweile ist er ein gefragter Referent in diesem Fachgebiet und gestaltet regelmäßig als Kursleiter ein Wochenende im Rahmen des Kirchenmusikalischen Bildungszentrums der Landeskirche  zu diesem Thema. Seit 2015 ist er auch Dozent für Gospelchorleitung im Schwäbischen Chorverband.  Des weiteren gibt er regelmäßig im Dekanat interessierten Blockflötenensembles Weiterbildungskurse und gestaltet landeskirchenweit „Offene Singen“ mit unterschiedlichsten Gruppen.

L’orgue du marché avec Daniel Leininger

La série « L’orgue du marché » propose de faire découvrir tous les samedis le magnifique orgue Thomas de Wissembourg. Chaque semaine, des organistes régionaux – Français et Allemands – se succèdent aux claviers de cet instrument inauguré en 2015 pour un moment musical d’une demi-heure (11h-11h30). Et c’est Daniel Leininger qui ouvre le bal ! 

DLeininger orgue Copyright BJ.Naegelen BR

Daniel Leininger étudie l’orgue avec André Stricker puis avec Daniel Roth. Il obtient en 1987 une Médaille d’or du Conservatoire de Strasbourg et en 1988, le DiplômeSupérieur Instrumental à l’unanimité. Il se perfectionne par la suite avec Michel Chapuis et Harald Vogel en particulier. En avril 1989, il est nommé organiste titulaire en l’église St Thomas à Strasbourg (orgue historique J.A. Silbermann). Il donne de nombreux concerts en France et à l’étranger.

Il est invité à enseigner dans différentes Académies d’orgue et institutions : Académie Internationale d’Orgue de Thionville, Centre d’Etudes Musicales Supérieures de Toulouse, Conservatoire Royal de Bruxelles, Conservatoire National de Région de Marseille…

Parallèlement aux études musicales, il poursuit des études de théologie protestante et de musique d’église à Erlangen (RFA) et à Strasbourg. En 1992, il fonde l’Ecole d’Orgue Protestante (AFORGEP) et en assure depuis la direction pédagogique. Depuis 2005 il est responsable du Service Musique de l’Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Moselle.

Il est également chef de chœur, il a dirigé l’Ensemble Vocal Universitaire de Strasbourg de 1988 à 2000 et a fondé l’ensemble vocal Ripieno en 1999. Avec cet ensemble qui rassemble des chanteurs de talent, il explore différents répertoires : Schütz, oratorios, cantates et motets de Bach, Mendelssohn, Poulenc, Britten. L’ensemble vocal Ripieno est régulièrement invité à des festivals et des saisons en Alsace et en Allemagne.